15 juin 2020

Constat : l’ERP et le MES participent tous les deux à la gestion de la production de l’usine

En réalisant la comparaison ERP / MES, beaucoup trouveront des similitudes qui ne sont que textuelles : la gestion des OFs, le suivi de la production, le planning, la gestion de la qualité, de la nomenclature, des stocks…

En réalité, l’ERP (Enterprise Resource Planning) permet de gérer l’entreprise dans sa globalité en intégrant les fonctions d’achats, de ventes, de finances, de stocks et de planification de la production. Il n’a pas l’aptitude à traiter et collecter les données en temps réel selon une maille fine, maille nécessaire au pilotage des procédés.

Le MES est l’outil « temps réel » et décisionnel indispensable pour la conduite des opérations de production. Il est l’outil fédérateur pour les fonctions transverses de l’atelier : production, qualité, maintenance, procédé…

Le temps d’accès à l’information et les objectifs attribués à chacun des systèmes sont des points qui les différencient : on parle de granularité de l’information.

Connecté aux moyens de production, le logiciel MES gère des données de l’ordre de la milliseconde ou de la seconde, quand le logiciel ERP travaille plutôt à l’heure. Ce dernier se focalisant sur la gestion de production de l’usine et celle de l’entreprise où l’on parlera plutôt de journée ou semaine. Quant à lui, le logiciel MES est dédié au manufacturing et/ou au packaging dans l’atelier.

 

ERP / MES Granularité informations

Source : club MES

 

Match en production, ERP vs MES : 3 exemples pour comprendre les différences fonctionnelles

ERP / MES comparaison

 

Résultat : pas de gagnant, mais une complémentarité indéniable

Fin du match : L’ERP et le MES sont complémentaires !

Que ce soit dans l’échange, l’exploitation et la consolidation des données, les deux systèmes partagent un ensemble d’informations sur les équipements de l’entreprise et l’avancement de l’activité en production.

Plus concrètement, le logiciel MES récupère depuis l’ERP les OF, les références, les quantités à produire. Le manager construit son planning de production, les opérateurs disposent des instructions de travail provenant du système d’information.

L’opérateur lance sa production (OF ou référence). Il dispose de toutes les informations nécessaires pour l’exécution de son process (cadence nominale, temps de cycle, instructions de travail, documentation…). Il suit en temps réel l’avancée de sa production et peut alerter les équipes (maintenance, qualité, manager…) lorsque des problèmes sont constatés sur son poste de travail.

De son côté, le manager peut suivre son atelier (vision instantanée des équipements de l’usine). Il dispose en temps réel des informations de production (pièces bonnes, rebuts, aléas de production, consommation…). Il peut mettre en place des plans d’actions et pérenniser l’amélioration continue avec des données fiables et consolidées.

Toutes ces informations sont remontées à l’ERP (exécution des tâches, quantités produites, temps d’OF, performance, aléas de production, traçabilité produit, consommations et généalogie des lots…).

Pour aller plus loin

ERP/MES : concurrents ou complémentaires?

VISIONNER LE REPLAY

 

Inscrivez-vous à notre flux d’informations