30 juin 2020

Un travail d’équipe

Le projet MES doit être géré par une seule équipe (il n’y pas l’équipe client et l’équipe éditeur). Toutes les compétences nécessaires sont mobilisées par l’implication de tous les acteurs, qu’ils travaillent sur la composante fonctionnelle/métier ou sur la partie technique du projet.

 

acteurs projet MES, conduite du changement

 

Impliquer les futurs utilisateurs

Les utilisateurs d’un nouvel outil doivent être préparés et accompagnés pour mieux l’appréhender.

On retrouve quelques techniques simples et indispensables pour conduire le changement et faire face aux réticences :

  • Valoriser et responsabiliser l’opérateur de production – Le logiciel MES place l’opérateur au centre dans l’atelier. Il est son outil, son assistant, il l’utilise au quotidien et simplifie la réalisation de ses propres actions. Il lui permet de monter en compétences (utilisation de l’informatique, notion de gestion de production).
  • Penser aux managers de proximité – La réticence est souvent imaginée côté opérateur, il n’en est rien. Elle est plus forte sur les managers et notamment les managers de proximité car le changement sera plus important pour eux. Leur mission passera plus de « détecter les problèmes » à « anticiper et résoudre les problèmes ».
  • Informer et impliquer les collaborateurs – Le MES fédère un grand nombre de services dans l’usine : la production, la qualité, la maintenance, l’informatique et parfois les services supports.
  • Former les utilisateurs – Les managers doivent être formés quant aux principes, à l’utilisation et à l’exploitation du logiciel MES, sans oublier le paramétrage qui leur permettra d’être autonomes vis-à-vis de l’éditeur. Pour les opérateurs, si vous avez choisi un logiciel simple et intuitif, la formation est souvent très courte voire pas nécessaire !
  • Favoriser la démarche pas à pas – Les utilisateurs de l’application accueilleront plus facilement les fonctionnalités arrivant petit à petit qu’un gros bloc qui change tout d’un coup. Evitez le Big Bang !

 

Communiquer pour garantir une transformation réussie

La bonne gestion de l’information est essentielle pour impliquer tous les acteurs dans le projet et leur faire comprendre l’enjeu et l’intérêt de l’outil. La communication prend toute sa place pour faciliter la conduite du changement.

 

communication pour la conduite du changement

 

Les outils & techniques pour mener la conduite du changement :

  • Adapter sa communication à chacun des profils
  • Nommer le projet de digitalisation en interne afin de lui donner une identité
  • Visibilité sur l’avancement du projet : affichage accessible pour tous les acteurs
  • Créer un journal/mail de l’avancement du projet
  • Ne pas hésiter à impliquer fortement les plus réticents

 

Digitaliser les opérations de production comment s’y prendre ?

4 épisodes pour explorer les phases essentielles à la réussite d’un projet de digitalisation d’un atelier.

Episode 1 – Pourquoi digitaliser ?

Episode 2 – Comment réussir l’intégration ?

Episode 3 – Une utilisation pour tous  ?