08 septembre 2017

Partenaire d’Astrée Software, Fabienne Anselin est consultante en performance énergétique (Société CAP 50). Au cours des Assises du MES 2017 à Paris, elle est intervenue lors de la table ronde d’ouverture sur le thème « le MES optimise durablement les ressources ». Voici le résumé de son intervention.

 

Energie dans le MES (Manufacturing execution system) :

Si le coût énergétique représente une part significative du coût de production, il est pertinent de mettre en place une comptabilité analytique par unité de production. Ce travail nécessite une démarche structurée pour déterminer aussi précisément que possible le coût énergétique imputable aux différents produits. Il s’agit d’identifier le coût énergétique direct de chaque entité de production (électricité, gaz,…) et leur part de consommation d’utilités. Cette part est souvent produite de manière centralisée (aire comprimée, vapeur, froid, eau chaude, …).

Cette démarche structurée nécessite de réaliser une cartographie des usages énergétiques de l’entreprise. Ce document doit mettre en avant :

  • la consommation (kWh) et les coûts (€)
  • la situation de référence énergétique

La situation de référence identifiera les facteurs d’influence qui ont un impact sur les consommations et évaluera cet impact pour modéliser les consommations prévisionnelles. La finalité est de proposer des indicateurs de performance énergétique pertinents. Ils seront en lien avec l’activité de l’entreprise en termes de production (calendrier, volume,…) et avec d’autres facteurs comme le climat,…

Cette première étape est indispensable pour pouvoir mettre sous contrôle et améliorer la performance énergétique.

Il s’agit donc, conformément aux bonnes pratiques de l’audit énergétique ou de la phase de planification de l’ISO 50 001, d’analyser sa situation énergétique. Cette étape doit permettre de bâtir un plan d’actions pertinent et d’autre part un outil de suivi / pilotage de la performance énergétique.

 

 

Démarche à mettre en œuvre dans les ateliers :

Le déploiement d’une démarche d’amélioration de la performance énergétique passe par l’implication :

  • des services en charge des utilités dans l’entreprise,
  • des usagers de ces énergies et utilités (équipes de production).

Pour les mobiliser, il faut communiquer des informations sur les consommations énergétiques liées à l’activité de production. Cela peut se faire par le biais de données « temps réelles », mais aussi prévisionnelles (donc ce que leur atelier est censé consommer dans les conditions actuelles de production, selon le modèle de consommation établi dans la phase initiale). La troisième valeur qui peut être transmise est la cible de consommation attendue. Elle prend en compte les objectifs de réduction établis. Cette communication est essentielle pour :

  • informer / sensibiliser / responsabiliser les utilisateurs  sur les aspects énergétiques,
  • susciter des remontées de suggestion permettant  de diminuer les consommations (par exemple lors de temps morts, changement d’outil,…),
  • détecter  par exemple la nécessité d’actions de maintenance préventive ou corrective, car la dérive de consommation énergétique est souvent un symptôme d’un problème technique ou process à corriger.

Il faut partager des informations et des actions en lien avec la performance énergétique. L’ensemble des différents interlocuteurs concernés, services techniques et production en particulier doivent être impliqués. C’est tout à fait dans l’esprit de l’ISO 50.001 qui impose la mise en place d’une équipe « énergie » incluant divers services de l’entreprise.

A noter que des gisements d’économies d’énergie peuvent venir du « terrain », côté production, au travers d’approches de type LEAN (« LEANERGY ») et pas seulement de l’optimisation des utilités comme c’est souvent le premier réflexe dans l’entreprise !

Le logiciel MES est un outil de synthèse des informations, consolidation, partage et diffusion des « bons indicateurs » à destination des « bons interlocuteurs ». Il prend en compte le contexte de production (facteurs d’influence : calendrier, volumes,  type produit,…) qui sont connus, en temps réel et permet de consolider au bon pas de temps ces Indicateurs de performance énergétique (Ipé).

Inscrivez-vous à notre flux d’informations

 

Pour aller plus loin

Lors de cette édition 2017 des Assises du MES, un atelier expert a été mené par Astrée Software. Cet atelier a mis en avant l’entreprise Syngenta Nérac et sa démarche d’excellence opérationnelle mise en place avec le support du logiciel MES Aquiweb.

Accéder au site de notre partenaire Cap 50 : www.cap-50.com

Astrée Software propose Aquienergie, 1 des 9 modules du logiciel MES Aquiweb. Il est capable de suivre la consommation d’énergies en fournissant des indicateurs brevetés. En fonction du calendrier d’ouverture, les données recueillies sont agrégées avant d’être implémentées dans un tableau de bord. Suivez ce lien, pour avoir plus d’information sur le module Aquienergie.

Nous avons également conçu une offre packagée tout en un. Avec cet outil, vous pourrez monitorer vos consommations énergétique. Découvrez en détail la box Aquienergie.