03 décembre 2017

Le logiciel MES au cœur de l’atelier de production

L’arrivée de l’informatique (logiciel MES) dans les ateliers de production a largement contribué à la sécurisation des processus de production.

L’optimisation de la communication entre les services support (à partir de l’ERP) et l’atelier de production (le logiciel MES) aide à sécuriser le process et permet d’identifier les bons interlocuteurs, de mettre à disposition la bonne information au bon moment et de limiter les problèmes de communication (doublons, fausses informations ou mauvaise interprétation).

A partir de toutes les informations collectées, des indicateurs et des outils sont proposés à l’utilisateur. L’ensemble du processus de production est géré par ce système unique afin de mutualiser les informations provenant des différents acteurs de l’entreprise.

 

Comment le logiciel MES aide à sécuriser les process de production ?

De part ces fonctions natives, le logiciel MES Aquiweb sécurise l’ensemble des processus et notamment :

  • La production :

Les entreprises sont confrontées à des problématiques dans l’utilisation de la bonne ressource au bon moment (machines, opérateurs…). Pour cela, le manager doit baser sa réflexion et ses décisions sur des données fiables et en temps réel. Toutes ses informations vont être saisies, traitées, et communiquées auprès des différents services (de l’atelier aux services supports) : il est donc important d’automatiser la gestion des données pour les fiabiliser. A partir de toutes ces informations, le responsable pourra mettre en place des actions dans l’amélioration continue de son atelier et garantir leur bonne exécution.

  • La qualité :

Dans le process qualité, l’enjeu est de garantir le respect des cahiers des charges clients, des plans de contrôles (avant, pendant et en sortie de production) et des normes en vigueur. Une fois ces actions effectuées, on pourra procéder à l’édition de PV de recette du produit fini pour certifier au client le respect des process et la qualité des produits.

  • La maintenance :

La sécurisation des process est aussi permise par l’exécution des maintenances des machines de production dans les temps. Le technicien doit suivre le plan de maintenance imposé par le constructeur de l’équipement. La réussite de la maintenance repose donc sur la bonne gestion de la prévention, permise par l’anticipation des dysfonctionnements des équipements. Des actions préventives et correctives seront donc effectuées, pour garantir un fonctionnement machine optimal et une productivité constante.

  • La traçabilité :

Aujourd’hui, la traçabilité en production représente un véritable enjeu pour les industriels. Dans le cadre des demandes clients et des restrictions imposées par les normes, il est important de garantir l’utilisation des bonnes matières premières ou des bons composants, avec le bon dosage. Un processus d’étiquetage peut être mis en place au niveau des lots, des produits semi-finis et des produits finis pour identifier et suivre toutes ces informations.

  • La planification :

A partir des informations provenant de l’ERP (OFs, références, opérations, …) le responsable organise les différentes tâches de production à effectuer dans un planning destiné aux opérateurs. , ce qui assure le respect du séquencement des opérations et participe au contrôle de leur bonne exécution. L’organisation interne est un point essentiel dans la sécurisation des process, notamment pour limiter les manquements et/ou les doublons des actions à réaliser.

  • La documentation

Dans l’exécution de ses tâches de production, l’opérateur peut ou doit s’appuyer sur de la documentation (plans, procédures, illustrations, …). A partir des contraintes imposées par le client, il est possible que les documents soient modifiés en cours de process. Il est donc important de garantir l’utilisation de la bonne version des documents pour avoir des informations fiables directement au poste de travail, et permettre à l’opérateur d’exécuter correctement le processus de production.

  • Le guidage opérateur

Le guidage opérateur permet d’assurer la bonne exécution des actions de production et de garantir la répétabilité des process et des opérations. Pour chaque opérations, une validation manuelle ou automatique peut être demandée. Il est important que le manager puisse disposer d’une traçabilité à l’étape (horodatage, qui, quoi, …). Une fois le process terminé, un PV de production pourra être notifié.

 

Tous ces leviers peuvent être mis en place pour garantir une utilisation optimale des ressources de l’entreprise (les collaborateurs, les machines, les matières premières, …) dans l’objectif de mieux sécuriser les process.

 

Le logiciel MES alimente le big data en temps réel

Un atelier de production génère une multitude de données provenant des machines et des collaborateurs (opérateur, régleur, service qualité, service maintenance, manager, …) via le logiciel MES, mais aussi des données issues d’autres systèmes : ERP, PLM, GMAO, WMS, … Ces informations sont souvent mal exploitées dû à leur manque de fiabilité, à la difficulté dans leur transmission, à l’analyse que les acteurs peuvent en faire et au stockage après traitement.

L’objectif, pour l’entreprise, est d’avoir la bonne information, au bon moment et à disposition du bon interlocuteur.

Avec le logiciel MES, toutes les données sont digitalisées et stockées sur un serveur commun à l’entreprise. Les échanges pourront se faire en temps réel et à l’interlocuteur souhaité. Suite au stockage sur le serveur, les collaborateurs auront par exemple accès à l’historique de production, à la généalogie du process pour créer des PV dématérialisés.

 

schéma logiciel MES qui alimente le big data pour tous les services d'une entreprise

 

L’apport du logiciel MES Aquiweb

Lancement d’OF :

  • Moyens utilisés : opérateur, régleur, machine, ligne,

En cours de production d’OF :

  • Moyens utilisés : temps machine, temps main d’œuvre, …
  • Consommation : MP, composants, article, énergie, …
  • Lots fabriqués : PSO, PSF, PF
  • Aléas de production : rebuts, arrêts, rupture de lot, anomalie d’un mode opératoire, …
  • Contrôles qualité, FNC

Parallèlement :

  • Actions de maintenance
  • Actions d’amélioration continue
    ….

Temps réel :

Avec le logiciel MES, l'opérateur visualise sa machine, le manager son par machines

A posteriori par axes d’analyses :

  • Machine / groupe machines / zone / ligne
  • OF / opération
  • Équipe / personne
  • Référence, produit
  • Lot

Pour aller plus loin

Découvrez toutes les fonctionnalités du logiciel Aquiweb. Ses 9 modules permettent de piloter la performance industrielle.

Retrouvez les études de cas d’Arysta Lifesciense et Décolletage Jurassien, et découvrez comment ils ont sécurisé leur processus de production.

arysta 2

IMG_9265